La protection de vos meubles extérieurs en palette

Comment protéger efficacement le bois de palette

Comme vous l’imaginez bien, le bois utilisé pour construire les palettes dites perdues est bien souvent de piètre qualité.

Ces planches de sapin ne sont pas du premier choix, il y a beaucoup de nœuds, et ce bois travaille énormément s’il est exposé à l’humidité et à la chaleur.

N’espérer donc pas réaliser des meubles via de grands panneaux bien lisses avec ce genre de planche il faudra au contraire faire preuve d’ingéniosité pour laisser le bois travailler sans mettre à mal la solidité de votre réalisation.

Les astuces.

Si vous devez réaliser une grande surface avec des lames de palettes, une paroi ou un mur par exemple, vous allez avoir le choix entre deux méthodes de construction.

 

La technique du chevauchement.

 

 

Chevauchement de bardage dans le cadre de la construction de cabane

 

Les lames de bois sont clouées horizontalement, en se chevauchant légèrement, environ 15mm.

Ce chevauchement permet tout d’abords de cacher les clous, mais permet également au bois de se dilater sans poser de problème.

C’est une technique largement utilisée depuis des lustres pour la construction de chalet de montagne par exemple.

 

La technique du couvre-joint.

couvre joint
La technique du couvre joint

Cette fois-ci les lames sont clouées verticalement en laissant un espace entre chaque lame d’environ 10 mm.

Cet espace sera recouvert ensuite par une latte moins large, environ 30mm.

Cette technique permet encore une fois de laisser le bois se dilater librement.

Cette méthode est bien meilleure que celle du chevauchement, car l’eau va ruisseler beaucoup plus facilement ici, elle suivra le sens du bois et par conséquent le bois sera sec beaucoup plus vite.

 

Les traitements chimiques

Les traitements chimiques permettant la protection de vos bois d’extérieur sont nombreux.

Certains sont plus nocifs que d’autres, mais pour l’essentiel leurs qualités sont souvent liées à leur prix, et le seul choix qu’il vous reste est de l’ordre de la couleur souhaité.

Les lasures de protection nommées protection climat extrême dessinée entre autres aux chalets de montagne sont particulièrement efficaces.

Cette lasure protège parfaitement le bois même si vous habitez dans une région particulièrement humide et froide.

Les traitements plus naturels.

Les traitements naturels pour les bois d’extérieur ne sont vraiment pas nombreux à ma connaissance.

Nos anciens utilisés le marre de café, mais cette technique est plutôt destiné à un usage intérieur du bois.

Pour l’extérieur un seul traitement à mes yeux est réellement efficace.

Ce traitement est l’huile de lin, elle est très bon marché et son efficacité et sa non-toxicité font d’elle le traitement naturel par excellence.

L’application de l’huile de lin doit être effectué en plusieurs couches, en général trois couches voir plus, dans tous les cas vous devez applique l’huile de lin jusqu’à saturation complète du bois.

Ce traitement est à réaliser au moins une fois par an.

Laisser le bois brut.

Laisser le bois brut peut-être intéressant même si sa durée de vie est moindre.

Le bois va se grisé avec les rayons ultraviolets de la lumière, ce côté vieilli et grisé est particulièrement esthétique pour la construction d’une cabane pour enfant ou encore pour la fabrication d’un salon de jardin en palettes.

Avec quelques coussins bien, assortis le résultat final peut-être réellement réussi.

Les vis à bois

Les différents types de vis à bois

 

Comme évoqué dans un précédent article: les assemblages de bois d’angle, les assemblages nécessaires à l’élaboration de meubles en bois de palette se distinguent en deux catégories.

Les assemblages à l’aide de tourillons, parfaitement invisible, mais assez difficile à mettre en place sans un gabarit de bonne qualité.

Il y a également les assemblages par vis, nous avons notamment évoqué dans ce même article les assemblages par vis biaises.

Attardons nous maintenant sur la vis en elle-même, quel modèle sélectionner pour tel usage, voici quelques fondamentaux qu’il est bon de connaitre.

 

Les vis à bois ou aggloméré.

Ces types de vis sont les plus utilisées pour l’assemblage de meubles en bois de palettes, elles sont relativement bon marché et existe dans toutes les tailles.

Ce type de vis à bois existent en plusieurs matières, mais les plus utilisées sont les suivantes:

  • Les vis bichromatées : Ces vis de couleur or ont subi un traitement de surface leur permettant de résister à la corrosion.Cette protection est très théorique sur les modèles d’entrée de gamme, car la vis perd bien souvent sa protection lors de vissage.Il est également fréquent que ces vis à bois d’entrées de gamme cassent lors d’un serrage un peu trop appuyé.
  • Les vis zinguées : ces vis sont de couleur grise, elles ont un peu les mêmes défauts que les vis bichromatées.Il faut en effet acheter des vis de bonne qualité pour que la couche anticorrosion soit pérenne.
  • Les vis inox: ces vis à bois sont à privilégier si vous souhaitez réaliser du mobilier d’extérieur en bois de palette.De par leur composition l’acier inoxydable peut être utilisé en milieu extérieur sans risque de corrosion.Elles sont un peu plus chères que les autres modèles de vis mais leur durée de vie n’a pas d’égal.

Les vis autoforeuses

vis autoforeuse

 

Ces vis ont la particularité de ne pas nécessiter de trous préalables.

Le dessin particulier de leur filetage permet de pénétrer facilement le bois sur les premiers millimètres, ce qui vous dispense de réaliser un pré-perçage pour éviter l’éclatement du bois.

Bien entendu, si votre vissage se trouve à l’extrémité d’une planche de faible épaisseur, il est tout de même préférable de réaliser au préalable un trou de diamètre 2 afin d’éviter que votre planche ne se fende lors du vissage.

 

Les tirefonds.

 

tirefonds

 

Ce type de vis ressemble beaucoup au modèle traditionnel de vis à bois avec toutefois une absence de filetage sur les premiers centimètres de la vis en dessous de la tête.

Ce type de vis permet de réaliser des placages plus solides qu’avec des vis traditionnelles, elles sont à privilégier pour les assemblages relativement importants.

 

Astuce: comment cacher les vis de mes assemblages?

Comme vous allez pouvoir vous en rendre compte lors de vos premières réalisations, l’assemblage par vis présente un défaut important.

Les vis sont bien souvent visibles, ce qui n’est pas très esthétique il faut le dire, mais en plus ces vis se retrouvent au contact des éléments extérieur lors par exemple de la réalisation d’un salon de jardin en palette.

Voici une petite astuce: avant de visser votre vis, réaliser un trou à l’emplacement du vissage d’un diamètre légèrement plus important que la tête de votre vis.

Un trou de diamètre 8 par exemple, sur 3 ou 4 millimètres de profondeur.

Ainsi, la tête de votre vis se retrouvera enfouie dans la matière, il ne vous restera plus qu’a colmater ce trou avec un peu de pâte à bois et le tour est joué.

Vous aurez de cette façon un assemblage invisible et votre vis devrait être préservée de la corrosion.

Technique: l’assemblage d’angle pour débutant

Assemblage angle bois: Méthode facile

Former des angles solides avec des pièces de bois est en général la première difficulté à laquelle est confronté le débutant en bricolage.

Bien souvent il a comme première idée l’utilisation d’équerre pour les assemblages d’angle, vous allez voir qu’il y a bien d’autres solutions.

Que ça soit pour la fabrication de meubles en palettes ou la réalisation d’objet en bois divers, les techniques suivantes devraient vous permettre de réaliser de beaux assemblages bien solides.

 

1-La technique des tourillons

C’est sans aucun doute la technique la plus répandue, sans doute due au faible cout des tourillons.

Cette technique n’en est pourtant pas moins difficile exécuter.

Il est en effet difficile de percer exactement à l’endroit prévu avec un outillage sans fil, et encore plus difficile de percer bien droit.

Mais heureusement, il existe sur le marché quelques gabarits de perçage qui pourrait vous faciliter grandement la tâche.

 

Le gabarit Wolfcraft.

Ce gabarit est absolument indispensable si vous désirez vous lancer dans la construction de meuble en bois sans avoir à assimiler les notions de queue d’aronde et d’autre assemblage très complexe.

 

gabarit tourillon

 

Avec ce gabarit de perçage vous allez tout d’abord pouvoir réaliser des assemblages à angle droit, c’est ce qui nous intéresse particulièrement dans cet article.

Vous allez également être en mesure d’assembler des pièces de bois bout à bout.

Cela est particulièrement intéressant pour réaliser de grand panneau avec de simples planches de bois.

Il est à noter que tout ces assemblages par tourillons sont à compléter par l’ajout de colle à bois, ce qui confère une solidité finale à l’assemblage vraiment bonne.

La grande force de ce gabarit est son guide de perçage suffisamment long pour assurer une verticalité parfaite du perçage.

Avec ce type d’outil vous êtes en mesurer de réaliser de solide assemblage invisible, solide, et réellement simple d’approche, même pour une novice en bricolage.

gabarit tourillon wolfcraft

Ce gabarit de perçage est disponible ici pour environ 15 euros, il faudra le compléter si ce n’est pas le cas d’une viseuse sans fil, de foret de diamètre 6 et de tourillons de même diamètre ainsi que de quelques serres-joints.

Il est en revanche fourni avec une notice bien détaillée qui va vous donner les clefs pour mener à bien tout type d’assemblage.

 

2-La technique des vis biaises.

Autant vous le dire tout de suite cette technique est enfantine à mettre en oeuvre, mais la solidé finale de l’assemblage est moindre comparé à un assemblage par tourillon plus colle.

 

assemblage vis biaise

 

Cependant, il faut l’avouer que la rapidité de cette technique, en fait ma méthode favorite pour la réalisation de meubles en palette.

Il suffit de foret quelques trous grâce au gabarit puis de visser et le tour est joué.

Il est à noter que cette méthode rend l’emplacement des vis visible sur un seul côté de l’assemblage, ce qui n’est pas géant en soit.

Si les deux côtés de votre assemblage se doivent d’être visibles, il faudra simplement boucher ses trous à l’aide de pâte à bois.

 

Le gabarit Kreg

Ce gabarit de vis biaise est fourni avec un foret à bois un peu spécial ainsi qu’une bague de butée vous permettant de forer à la bonne profondeur.

C’est un outil de très bonne qualité qui devrait, s’il est utilisé dans de bonne condition vous servir tout au long de votre vie.

 

gabarit vis biaise

 

Le gabarit pour l’assemblage par vis biaise est disponible pour moins de 20 euros, à ce prix là l’investissement en vaut grandement la chandelle.

 

Pour conclure si vous êtes réellement débutant en bricolage je vous conseille l’assemblage par vis biaises.

En revanche si vous souhaitez des assemblages d’angle un peu plus solide et que la technique ne vous fait pas peur, alors le kit tourillon de wolfcraft est votre outil, à n’en point douter.

Démonter une palette-la méthode facile

Comme je vous l’évoquais dans l’article « tuto meuble palette pdf», il est une étape préliminaire à la construction de meuble en bois de palette qu’il est nécessaire de bien maîtriser.

Le démontage de palette est particulièrement ennuyeux et difficile quand on ne connait pas la bonne méthode.

Dans cet article vous allez avoir les deux méthodes les plus efficaces à mes yeux et qui devraient vous permettre de démonter une palette en un temps record

 

1-La méthode scie à métaux

Cette méthode est avant tout destinée à ceux qui ont peur d’utiliser des outils tels que marteau ou pied de biche.

En effet, cette méthode consiste à glisser la lame de scie à métaux entre la lame et le dé afin de scier les clous.

Cette méthode, bien qu’un peu longue, est très efficace et permet de récupérer les lames de la palette sans les abîmer.

Je vous invite à aller voir le très bon article du blog de béa qui détaille avec simplicité la méthodologie exacte de cette technique.

 

2-La méthode du pied de biche

 

démonter-palette

 

Autant vous le dire tout de suite, cette méthode nécessite un peu plus de doigté et de force physique, mais avec de la pratique vous serez capable de démonter une palette en moins de dix minutes.

Tout d’abord voyons ensemble l’outillage nécessaire

  • Il vous un pied de biche -l’outil préféré des cambrioleurs- vous allez pouvoir en trouver en grande surface de bricolage pour moins de 10 euros généralement
  • Il vous faut un marteau d’environ 500g, n’essayer pas avec un petit marteau de vitrier, vous ne feriez que caresser le pied de biche

Voyons maintenant ensemble la technique, le démontage consiste à glisser le petit côté du pied de biche entre la lame de bois et le dé.

En frappant sur le pied de biche avec le marteau pour l’insérer en force entre la lame cela devrait aller tout seul.

Il ne vous reste ensuite plus qu’a faire levier pour décoller la lame.

Cela peut sembler un peu confus dit comme cela, mais regarder la vidéo suivante, elle est très explicite.

 

 

3-La technique du démonte palette.

 

demonter palette

La fabrication de meuble en palette étant très à la mode, certains industriels ou de petits artisans ont décidé de créer un outil spécifique qui va, vous allez le voir, vous faciliter grandement le démontage de palette.

Vous pouvez trouver ce type d’outil en cliquant sur ce lien.

Ci-dessous une petite vidéo pour bien comprendre comment démonter une palette avec cet outil spécial.

 

4-Conseils divers

-Avant d’entamer le démontage de votre palette, prenez quelques secondes pour analyser l’état général des lames de bois constituant votre palette.

Les lames comprenant trop de nœuds sont inutilisables ainsi que le bois tâché en profondeur.

Il serait dommage de démonter complètement une palette pour ultérieurement se rendre compte que le bois est inutilisable.

-Pour le démontage de palette, il est indispensable de se chausser parfaitement.

En effet, lors du démontage certaines parties de votre palette laisseront apparaître l’extrémité pointue des clous, orientés vers le haut.

Il est indispensable d’avoir des chaussures de sécurité avec une semelle renforcée afin d’éviter de vous faire transpercer le pied bêtement.